Uncharted 4 : A Thief’s End – Test

Dans cet ultime opus, on retrouve Nathan Drake quelques années après le troisième volet de la saga. Un peu plus vieux, plus sage, il va tout de même se retrouver dans une sale galère comme à son habitude. Cette fois, il va chercher un grand trésor de pirate en compagnie de son frère et de l’éternel Sulli. Notre fine équipe va bien évidemment voyager aux quatre coins du monde, les différents périples étant toujours accompagnés d’une mise en scène toujours aussi explosive et passionnante du début jusqu’à la toute dernière seconde.

Le rythme du jeu est parfaitement maitrisé et offre des phases d’exploration, d’infiltration, mais également d’action. Si on peut faire un reproche à notre aventure, ça concerne les énigmes qu’on va devoir résoudre. Celles-sont peu nombreuses et pour la plupart assez facile à condition d’avoir un minimum de jugeote et de prendre le temps d’essayer de comprendre.

Si vous connaissez la licence, vous ne serez pas dépaysé en terme de gameplay, dans le cas contraire, la prise en main se veut très instinctive afin d’offrir au joueur un plaisir immédiat. Durant les phases d’action contre des ennemis, il ne faudra pas rester sur place et souvent vous déplacer. Vos opposants ont tendance à vous balancer des grenades pour vous faire bouger de votre planque. Vous aurez d’ailleurs un panel d’arme assez large pour éliminer tout ce qui bouge en allant du simple soldat, au gros balaise avec une armure impénétrable munie d’une mitrailleuse. Lance-roquette, dynamite, uzi, Ak47, revolver ou encore combat au corps à corps, tout y est afin de varier les plaisirs. S’agissant des combats au corps à corps justement, vos alliez pourront vous aider. Ils pourront par exemple attraper un ennemi pour que vous puissiez le marteler de coups. À l’inverse, si vous vous faites attraper, votre allié pourra intervenir pour vous libérer. L’IA globalement est de bonne facture, même si l’immersion en mode infiltration peut être gâchée par les déplacements de nos coéquipiers qui passent parfois sous le nez de l’ennemi sans qu’il se fasse repérer.

Comme souvent, la direction artistique dans son ensemble est parfaitement maitrisée. On découvre des paysages à couper le souffle, des environnements de toute beauté, des musiques qui collent parfaitement à l’univers du jeu et des personnages vraiment bien modélisé. Entre les cinématiques et le jeu, on a parfois du mal à faire la différence tant la réalisation est exemplaire.

Comme souvent dans Uncharted, vous aurez de quoi faire en terme de durée de vie. Si la campagne principale peut se terminer en une dizaine d’heures grand maximum pour un premier rush, il faudra bien évidement en compter bien plus si vous souhaitez découvrir tous les trésors, notes et conversation optionnelle sans compter les nombreuses heures de jeu qui vous attendent en ligne avec le multijoueur qui reste classique, mais efficace.

Vous l’aurez compris, Uncharted 4 est un incontournable pour tous possesseurs de PlayStation 4. Si vous n’avez pas encore craqué pour la dernière aventure de Nathan Drake, c’est le moment.

Uncharted 4 A Thief's End

Points positifs

  • Graphismes de toute beauté
  • Direction artistique
  • Gameplay au poil
  • Mise en scène de folie
  • Bande-son toujours au top
  • On en redemande

Points négatifs

  • Les énigmes trop faciles
  • La même recette que les anciens
9

Exceptionnel