Vikings : Wolves of Midgard

Vikings : Wolves of Midgard

PC PS4 Xbox One

Vikings : Wolves of Midgard se dote d’une démo

Vikings : Wolves of Midgard
Ils ne sont pas tellement nombreux les jeux à s’être aventurés sur le territoire de Diablo. Les hack’ n Slash marquants en tout cas se comptent sur les doigts de la main, que ce soit Loki ou Titant Quest. Le dernier venu sur ce terrain est Vikings : Wolves of Midgard. Le jeu partage un point commun avec Loki : on y voit la mythologie nordique.

Cependant, si Loki proposait également une campagne Égyptienne et Aztèque, Vikings s’intéresse exclusivement et logiquement qu’au peuple Nordique. Ce jeu propose d’incarner un homme ou une femme, de le/la personnaliser et de partir au combat. Vous connaissez la suite, il faudra ensuite plus ou moins se spécialiser, choisir ses armes et partir détruire les ennemis afin de récupérer un maximum de stuff et continuer sa paisible aventure. Côté durée de vie, il faut compter sur une bonne vingtaine d’heures pour le finir. Les critiques ne sont pourtant pas forcément unanimes, décriant souvent une répétitivité et un manque de pêche dans le gameplay.

Si le jeu vous intéresse, mais que les Let’ s Play et autre critiques vous laissent perplexe, pourquoi ne pas essayer le jeu ? Vikings : Wolves of Midgard fait en effet partie de ces rares jeux à pouvoir être joué avant d’être acheté. Attention cependant cette version d’évaluation n’est disponible que sur le PlayStation Store. La démo vous proposera le début du jeu, et notamment le tutoriel. Rien de mieux pour comprendre les mécaniques du jeu facilement. Vous pourrez ainsi vous faire un avis presque définitif sur le jeu. Tant mieux, puisque le jeu de Kalipso Games coûte tout de même la bagatelle de 60 €. À ce prix-là, une démo n’est effectivement pas de refus. Cependant, sachant que Vikings : Wolves of Midgard est sorti il y a un mois, il se peut que le jeu commence à être soldé sur le PS Store comme sur le Xbox Store.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse