Wiepout Omega Collection-10

Wipeout Omega Collection

PS4
7

Bon

WipeOut Omega Collection propose un vrai vaisseau anti-gravité collector !

Wiepout Omega Collection-10
Le mot collector a tendance à se perdre. Les éditions aussi prestigieuses ne le sont plus tellement et sont généralement peu limitées. Quant aux goodies, ils sont remplacés par des bonus digitaux, incorporés dans le jeu. Cependant, certains développeurs/éditeurs tendent à revenir à de vrais collectors.

C’est presque que le cas avec celui de WipeOut Omega Collection. Sony Interactive a en effet envoyé un tweet comportant un objet prometteur. Il s’agit d’un vaisseau anti-gravité que l’on peut trouver dans la licence. Mais il ne s’agit pas d’une simple reproduction à poser dans un coin. Le vaisseau lévite vraiment, grâce à la répulsion magnétique. Ce n’est certes pas nouveau, mais les grands enfants que nous sommes sont sous le charme de ce goodies. Au passage, on note que le tout se place sur un plateau éclairé. Si ce collector est alléchant, on ne sait pas encore s’il s’agit vraiment d’une véritable édition collector, d’un press-kit ou juste d’une opération de comm ». Quoi qu’il en soit, s’il s’agit d’un vrai collector, on peut parier que cela partira comme des petits pains (et que beaucoup se retrouveront sur Internet pour le double du prix).

Pour pousser le bouchon un peu plus loin, certains fans cherchent à savoir de quel véhicule il s’agit. La boîte protégeant le kit est certes à l’effigie de l’écurie Tigron, il ne s’agit pourtant pas d’un véhicule de la marque fictive. Le problème de l’identification est le point noir de ce collector : il n’y a aucune peinture. Bref, on espère en savoir plus sur cette figurine du futur. Quoi qu’il en soit, ce que l’on sait, c’est que WipeOut Omega Collection arrivera le 7 juin sur PS4. Pour rappel, le jeu contient WipeOut Fury, WipeOut HD et WipeOut 2048. Soit les trois derniers opus sortis sur PlayStation 3 et également sur PlayStation Vita.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse