Wipeout Omega Collection

Wipeout Omega Collection

PS4
7

Bon

WipeOut et The Last Guardian se retrouvent en VR

La réalité virtuelle semble avoir de beaux jours devant elle, en tout cas pour le PlayStation VR. En effet, on sent que Sony accompagne son casque le plus loin possible. Les deux jeux PlayStation VR à récupérer grâce au PS+ et les grosses promotions lors du Black Friday sont des preuves. La transformation de WipeOut et de The Last Guardian en est une autre.

La réalité virtuelle est principalement critiquée sur un point : le manque de jeux compatibles avec le casque, et surtout, de gros jeux. Que ce soit pour le PlayStation VR, l’Oculus ou le Vive, ces remarques viennent à se taire, grâce à l’arrivée d’une pluie de renforts. Sony pense également aux joueurs n’ayant pas forcément envie de mettre 40 € dans un titre entièrement dédié à la VR. Ainsi, lors du dernier PlayStation Experience, Sony a annoncé deux jeux gratuits pour la VR. Le premier n’est autre que le jeu de course futuriste WipeOut Omega Collection. Une mise à jour viendra ajouter gratuitement un mode pensé pour la réalité virtuelle. Tout le jeu sera désormais jouable avec le casque, et trois nouveaux vaisseaux ont même été entièrement désignés pour jouer depuis le cockpit. Pour profiter au maximum, le son sera même spatialisé, histoire d’être en plein cœur de la course. À voir début 2018 si cela n’est pas un peu trop fort en sensation pour les joueurs.

À l’inverse de cette vitesse incroyable, on trouve The Last Guardian. Le jeu de la Team Ico se verra plus ou moins transformé pour la réalité virtuelle. En effet, une petite expérience de 15 minutes sera proposée dans l’univers du jeu. On y incarnera toujours le jeune garçon tentant d’apprivoiser l’étrange Trico, mais cette fois-ci en vue subjective. L’expérience sera très intéressante et changera complètement le rapport que l’on avait avec la créature. Cette nouvelle version appelée The Last Guardian VR Demo est évidemment gratuite et sortira le 12 décembre sur le PlayStation Store.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse