TEST – Wolfenstein II : The New Colossus – Une guerre sans pitié

PC PS4 Xbox One

Si certaines séries disparaissent avec le temps d’autres affrontent les années avec excellence et se renouvellent sans cesse. Parmi elles, il y a la licence Castle Wolfenstein sortie en 1981, sur Apple II…Ca date ? Pourtant, nous sommes en 2017 et nous découvrons un nouvel opus de la licence nommé Wolfenstein II : The New Colossus développé par la firme Machine Games.

Blazkowicz is not dead !

Le début de Wolfenstein II : The New Colossus reprend là où The New Order l’avait laissé ! En effet dans l’opus précédent notre héros de guerre « Blazkowicz » était en train de succomber à ses blessures après un bombardement intensif sur la base ennemie ! Nous pensions tous que  Blazkowicz était mort après une mise en scène magnifique et très poignante…Finalement, cela ne sera pas le cas et nous débutons Wolfenstein II : The New Colossus avec un  Blazkowicz en très mauvais état de santé entouré de ses compagnons qui le supplient de ne pas mourir ! Pendant que nous luttons contre la mort, notre personnage principal revoit sa vie défiler devant ses yeux  où s’entremêlent de nombreux flash-back avec des thèmes très sensibles de la société comme le racisme, le sexisme ou l’antisémitisme.

Puis nous nous réveillons de notre coma dans un sous-marin, habillé d’un simple peignoir assis sur un fauteuil roulant alors que les nazis attaquent notre cuirassé! A partir de ce moment, les choses sérieuses commencent et il va falloir survivre à l’assaut de l’ennemi le tout en étant infirme! Autant dire qu’il ne sera pas facile de défendre le bâtiment et pourtant tous les espoirs seront portés sur vous…C’est ici que finissent les cinématiques d’introduction du jeu et que nous prenons enfin possession de la manette pour découvrir le gameplay de Wolfenstein II : The New Colossus! Les premiers pas dans le jeu ne déstabiliseront pas les fans de la série qui retrouveront facilement leurs marques dans Wolfenstein II : The New Colossus ! Par contre, les nouveaux joueurs auront peut-être un peu de mal à s’habituer à la prise en main un peu particulière de la licence qui demande un petit temps d’adaptation !

Je vois certains joueurs froncer les sourcils… Ne vous inquiétez pas, il n’y a rien d’insurmontable dans la maniabilité mais il fort possible que les novices en la matière se mélangent les sticks lors de phase d’exploration voir d’action ! Pourquoi ? Car Wolfenstein II : The New Colossus utilise la croix directionnelle pour deux choses totalement différentes. La première : La croix vous permet de visualiser un objectif  quand celui-ci est prêt de vous ! La deuxième : La croix est également utilisée pour changer d’arme dans le jeu et il ne sera pas rare pour les joueurs débutant dans la série de changer d’arme sans le vouloir alors qu’ils cherchaient l’objectif à atteindre ! Le plus simple pour eux sera sans doute d’appuyer sur le bouton pause pour consulter la carte et les objectifs à atteindre. Malheureusement, on n’atteint pas les objectifs aussi facilement dans Wolfenstein II : The New Colossus car les nombreux niveaux du jeu ressemblent très souvent à des labyrinthes avec de multiples passages permettant d’atteindre la zone définie.

D’ailleurs, les passages utilisés auront leur importance dans le jeu ? Pourquoi ? Car chaque passage aura un nombre d’ennemis diffèrent ! Il vous faudra faire un choix pour atteindre l’objectif le plus aisément possible ! Comme passer par un petit couloir puis tuer les nazis silencieusement plutôt que de foncer dans le tas en tirant partout mettant ainsi les troupes allemandes en alerte. Vous l’avez compris, malgré son côté bourrin assumé, le titre demandera également de la doigté et de la discrétion surtout si vous jouez en difficile !

Néanmoins, si vous êtes fan de FPS brutal et souhaitez rentrer dans le tas ? Il sera également possible d’éliminer de nombreux Nazis en tenant deux armes automatiques dans vos mains faisant ainsi un gros carnage dans le camp d’en face…Malheureusement, cette façon de jouer aura un impact limité car les ennemis arriveront en grand nombres et vous vous retrouverez vite en rupture de munitions…

Des environnements et des personnages haut en couleur

Comme je l’annotais ci-dessus, le gameplay de Wolfenstein II : The New Colossus est un savant mélange entre du bourrinage jouissif et de la discrétion le tout magnifiquement orchestré dans des niveaux à multiples passages ! D’ailleurs, si les objectifs sont souvent très clairs, il est bon par moment de flâner dans les niveaux pour retrouver des caisses de munitions, des kits de santé ou encore certains items à collectionner ! Les items à collectionner se divisent en trois catégories :Les disques musicaux, les cartes de collections et les trésors !

Bien évidement l’ensemble de ces items  sont cachés dans les recoins des niveaux comme au sommet d’un bâtiment en parti détruit ou encore sous l’eau…etc. !

D’ailleurs, Wolfenstein II : The New Colossus proposera de nombreux dépaysements tout au long de son périple comme un sous-marin, des égouts, la ville de Nouvelle-Orléans, la zone 52 et bien d’autres encore que je vous laisse découvrir par vous-même ! Ce qui est également plaisant dans Wolfenstein II : The New Colossus, c’est de voir l’histoire alternative se dérouler dans une Amérique sous l’occupation Nazis avec des personnages hauts en couleurs se battant pour la liberté mais qui ne se font pas forcement confiance ! En temps de guerre, il est normal de devenir paranoïaque car la mort peut vous faucher à chaque instant et cela Blazkowicz l’apprendra vite dès les premières missions !

Comme lorsque  vous devez rejoindre la résistance, vous grimpez une échelle et faites connaissance avec une citoyenne afro-américaine qui pense que vous êtes un aryen et vous pose gentiment le canon de son arme sur la tempe… Vous devrez la convaincre que vous n’êtes pas un nazi et que vous souhaitez défendre votre pays contre l’envahisseur…Là, elle vous regarde d’un air dédaigneux en disant , c’est une blague vous les blancs vous vous êtes habitués à cette situation, vous leur ressemblez aux Nazis et d’ailleurs l’Amérique est en partie dirigée par le Ku Klux Klan actuellement…Malheureusement, elle a raison car l’Amérique est bien dans les mains des allemands et de nombreux citoyens coopèrent avec les nazis et ses partis du pays sont gérés par les milices du Ku Klux Klan !  Finalement, vous arriverez à convaincre la résistance et l’aventure continuera !

Sachez que la paranoïa n’est pas que du côté de la résistance… Que feriez-vous si un soldat allemand très pointilleux vous demandait vos papiers d’identité ? Et vous posez des questions tatillonnes ? Le tout dans une ville aux mains des SS ? Je ne vous donnerai pas la réponse, mais ce genre de situation est très fréquente dans  Wolfenstein II : The New Colossus et cela ajoute une part de réalisme à l’histoire !

Vous l’avez compris le titre de Machine Games et Bethesda ne se censure pas et ose parler de nombreux sujets tabous ainsi que des horreurs de la guerre ! D’ailleurs, Wolfenstein II : The New Colossus met régulièrement des femmes en premiers plan dans des rôles souvent attribués à des mâles alpha dans la plupart des FPS…Ici, vous rencontrez dès le début du jeu, la terrifiante nazi Ellen Frau qui n’hésitera pas à tuer de nombreuses personnes devant vous ! Puis le scénario continuera avec l’afro-américaine qui porte le pantalon dans son couple face à son homme paranoïaque pensant que les nazis sont des aliens et qu’il préfère vivre terré dans des cachettes plutôt que de combattre les allemands… Wolfenstein II : The New Colossus  proposera un passage très bizarre et trippant à la fois ou l’on verra une femme enceinte arracher sa chemise finir les seins à l’air le tout en défouraillant les soldats allemand…C’est à ce moment-là que vous prenez conscience que Wolfenstein II : The New Colossus est écrit comme aucun autre FPS et que la mise en scène ainsi que l’ensemble des personnages ont une place importante dans le jeu !

D’ailleurs, même les personnages secondaires que nous ne croisons qu’une fois dans le jeu ajoutent du réalisme à l’ensemble de cette œuvre comme le passage de la Nouvelle-Orléans où nous croisons une américaine flirtant avec un soldat allemand mais qui finira tout de même sur une liste de surveillance pour quelques mots de travers…Wolfenstein nous rappelle que nous sommes bien en guerre et que les atrocités de l’homme sont sans limite et que certaines personnes usent de leur influence pour soumettre d’autres êtres humains !

D’ailleurs, Blazkowicz  a conscience de la guerre et il n’est pas un héros que nous avons l’habitude de voir dans les jeux vidéo…En effet,il n’est pas sûr de lui, ni même arrogant ! Bien au contraire, notre personnage est aux antipodes de tout cela, il se bat pour son pays mais également pour les futures générations et se veut régulièrement philosophique  se demandant s’il gagnera la guerre ou s’il se fera bouffer par les vers avant…

 

Le gameplay et la difficulté de Wolfenstein II : The New Colossus

Notre héros charismatique a de quoi faire dans l’aventure de  Wolfenstein II : The New Colossus et la difficulté du titre aura de quoi dérouter les novices du genre ! Qu’on se le dise, le jeu n’est pas forcément à mettre dans toutes les mains et les néophytes du genre pourraient vite perdre pied malgré le choix de difficulté en début de partie ! Car Wolfenstein II : The New Colossus se montre assez punitif et les ennemis arrivent souvent en nombres…D’ailleurs, si les ennemis étaient juste humains cela laisserait peut être un peu plus de chance aux joueurs mais cela n’est pas le cas ! En effet, Wolfenstein II : The New Colossus propose bien évidemment des soldats allemands à abattre mais également de nombreux robots de toute tailles. Par exemple, vous avez une sorte d’androïde de métal se déplaçant super vite, qui arrivera à esquiver vos tirs d’armes. De l’autre côté, vous avez de grands titans nazis se déplaçant lentement mais possédant une force de frappe énorme avec  des roquettes pouvant vous toucher de l’autre côté de la route ou d’un bâtiment ! J’aurai pu également parler des robots de tailles moyennes équipés d’une arme envoyant un laser rouge ou d’un lance-grenade…Ou encore des drones vous attaquant dans les airs alors que vous êtes déjà en proie aux salves des soldats, des titans, des androïdes et même des chiens d’attaques…Vous imaginez la situation ? Et bien sachez que cela est très fréquent dans Wolfenstein II : The New Colossus et qu’il faudra la plupart du temps jouer de discrétion pour avancer plus rapidement !

La discrétion peut être le maitre mot de Blazkowicz car il a en sa possession une hache pour tuer les ennemis au corps à corps mais il a également des tomahawks de lancer pour tuer les ennemis à distance ! Les haches de lancer ne sont pas illimitées et il vous faudra les récupérer dans les nombreux niveaux ! Vous allez me dire : c’est bien les haches pour tuer discrètement mais elles sont où les armes silencieuses ? Sachez que Wolfenstein II : The New Colossus ne propose que très peu d’armes et qu’il faudra les faire évoluer au fil de l’aventure pour avoir des balles pénétrantes, un chargeur couplé ou encore un silencieux ! Pour améliorer vos armes, il faudra trouver des kits d’améliorations cachés dans les niveaux  puis se rendre dans le menu adéquat pour faire évoluer votre calibre préféré !

Bien évidemment, les  kits ne seront pas faciles à trouver et le jeu vous obligera une fois de plus à fouiller chaque recoin des maps ! Dans le deuxième paragraphe, je vous parlais des trésors à trouver, des disques et des cartes à collectionner et comme vous le voyez ici, vous pouvez ajouter les kits d’amélioration mais également les cartes enigma !

Les cartes Enigma seront plus faciles à trouver car elles ne sont pas cachées dans les niveaux mais sont dans la veste des commandants Nazis et chaque fois que vous tuez un haut gradé, il vous suffira de le fouiller pour détenir une nouvelle carte !

Durée de vie et mode multijoueur ?

Comme vous avez pu le voir tout au long de mon test, Wolfenstein II : The New Colossus propose un scenario de folie, des personnages hauts en couleurs, une difficulté élevée et de nombreux items à trouver ! L’histoire principale de Wolfenstein II : The New Colossus reste plaisante et surtout assez conséquente pour un FPS car il vous faudra compter entre 12 et 20h pour finir le jeu, le tout dépendra de votre affinité avec les FPS ! Néanmoins, vous pouvez facilement doubler les nombres d’heures, si vous souhaitez trouver tous les items du jeu pour déverrouiller les succès ou trophées du titre.

Pour les personnes se demandant si Wolfenstein II : The New Colossus propose un mode multijoueur ? La réponse est négative…Si vous avez déjà fait Wolfenstein et Wolfenstein New Order avant cet opus ? La réponse ne vous surprendra pas, car les deux précédents opus étaient également dépourvus d’un mode multijoueur ! Pour rappel, le dernier Wolfenstein à bénéficier de ce mode multijoueur était sur Xbox360/PlayStation 3 et PC en 2009…Cela ne nous rajeunit pas ! Néanmoins, nous ne pouvons que respecter le choix de Machine Games  qui nous propose une campagne solo longue, bien écrite et jouissive ! Finalement l’ajout d’un mode multijoueur aurait été la cerise sur le gâteau …

Conclusion 

Wolfenstein II: The New Colossus est une suite assumée de l’épisode précédent ! Le jeu nous propose une aventure à la fois historique et paradoxale dans une Amérique en proie aux nazis ! On appréciera la narration du titre, ses personnages haut en couleurs et son coté bourrin assumé ! Certains trouveront le jeu trop old-school et pourtant Wolfenstein  reste un must-have pour tout fan de FPS ! Malheureusement, le jeu a aussi quelques défauts comme des ennemis pas assez diversifiés ou encore une sélection d’armes trop restreinte…Mais au final, Wolfenstein II: The New Colossus reste un titre jouissif que l’on appréciera de faire en compagnie de  Blazkowicz !

Points positifs

  • Un scénario engagent et stimulant
  • Des armes bourrines et efficaces
  • Une OST de bonne facture
  • Une difficulté corsée
  • Des environnements divers et variés
  • Une narration de Blazkowicz de qualité
  • Une bonne durée de vie
  • Wolfenstein 3D jouable sur borne d'arcade

Points négatifs

  • Un nombre d'armes trop restreint
  • Une difficulté pas toujours bien dosée
  • Une carte peu ergonomique
  • Les niveaux trop souvent labyrinthiques
7

Bon