Zelda arriverait bientôt sur mobiles

The Legend of Zelda : Breath of the Wild
Si vous suivez quelque peu l’actualité vidéoludique, il ne vous aura pas échappé que Nintendo s’attaque petit à petit aux smartphones. Longtemps resté en retrait, le constructeur prend de plus en plus d’importance, grâce à ses marques notamment. Après Mario et Pokémon, quoi de mieux que Zelda pour s’implanter ?

Un choix particulièrement pertinent, puisque le dernier The Legend of Zelda : Breath of the Wild est un beau succès critique et commercial. On peut clairement dire que le jeu vend à lui seul des milliers de Switch. Pourquoi ne pas prolonger l’expérience sur smartphones donc ? D’après le Wall Street Journal, ce serait la prochaine arme de Nintendo. En effet, les sources annoncent The Legend of Zelda sur iOS et Android en 2017. On ne sait pas encore quelle forme prendra le jeu, mais on espère que Nintendo se surpassera pour le coup. La firme ne veut certainement pas réitérer l’erreur de Super Mario Run. Quoi qu’il en soit, il faudra être patient pour voir le jeu. Les mêmes sources du journal déclarent que le jeu est prévu pour le second semestre. De plus, on ne sait pas encore si Animal Crossing sortira avant ou après ce Zelda. On aimerait une annonce à l’E3 2017, mais Nintendo avait annoncé qu’il se concentrerait sur la Nintendo Switch.

Ce n’est d’ailleurs pas une surprise. Tatsumi Kimishima, le président de la firme, a déclaré froidement que le secteur mobile ne quadruplerait pas le chiffre d’affaires de Nintendo. Le mobile n’est donc clairement pas une priorité pour le constructeur. Il faut dire que ce secteur représente 160 millions d’euros sur quelque 3, 9 milliards de chiffre d’affaires total. On comprend facilement que Nintendo a d’autres priorités en tête. Cependant, le constructeur pourrait bien s’y mettre davantage. Il s’agit plus là d’une façon de s’implanter, mais également de comprendre un tout nouveau marché.

 

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse